Articles : Comptabilité

Comptabilité

Quel travail exerce un cabinet d’expertise comptable en réalité ?

Comme tout autre travail, les activités d’un cabinet d’expertise comptable sont régies par une loi bien spécifique. Elle est conçue dans le but d’harmoniser le travail, mais également d’éviter tous les problèmes qui peuvent survenir dans la pratique de cette activité. Pour l’expert-comptable, il y a actuellement une loi à connaître absolument.

La loi Macron

La loi Macron est une loi qui régit les différentes activités de l’expert-comptable. En réalité, cette loi permet le développement de l’activité d’un expert-comptable. Si auparavant il était acquis que l’expert-comptable ne pouvait réaliser d’autres activités pour une entreprise sans assurer les missions comptables, la Loi Macron change tout. Cette dernière permet à l’expert-comptable de proposer des services autres que celles dont il a le plus l’habitude. Bien sûr, l’expert-comptable ne devra pas en faire son activité principale, mais juste l’utiliser de temps à autre.

Les différents services que peut proposer un expert-comptable

La loi Macron autorise l’expert-comptable à agir sur divers plans. En premier lieu, sur le plan fiscal. Grâce à ce plan, l’expert-comptable pourra par exemple effectuer des mandats fiscaux, participer à la création d’entreprise, évaluer des entreprises, effectuer les contrôles que ce soit sur la conformité ou tout simplement sur la fiscalité de l’entreprise. En second lieu, sur le plan social. Cette partie englobe toutes les démarches par rapport au salarié : établissement de fiche de paie, acquisition de logiciel pour la paie, élaboration du bilan social et de la politique de rémunération ou encore la gestion prévisionnelle des emplois. En troisième lieu, le plan financier qui s’agit notamment de la gestion de la trésorerie ; l’établissement des tableaux de bord, des projets d’investissements et du système informatique ; et de l’analyse des coûts. Et pour terminer, il y a le plan juridique. Grâce à l’apparition de la mission d’accompagnement déclaratif ou administratif, l’expert-comptable est désormais apte à entreprendre une consultation juridique.